Natural beauty

Le déodorant fait maison et naturel – La recette

29 mars 2017

Pendant très longtemps, j’ai utilisé de la pierre d’alun comme déodorant. Dès la première utilisation, notre rencontre a été une révélation : l’application est ultra facile, la pierre me durait une éternité et surtout, surtout, je n’ai jamais connu de déodorant plus efficace; même sous 35° je restais toujours fraiche et pimpante. Quelle n’a pas été ma déception lorsque le petit scandale de la pierre d’alun a éclaté : et l’aluminium qu’elle contient, on en fait quoi, hein ? Les études menées autour de la pierre d’alun et les aluminiums incriminés restent encore un peu bancales, je vous invite à lire cet article complet pour vous éclairer un peu sur le sujet.

Pour résumer brièvement, il existe donc trois sortes de pierre d’alun : celle naturelle à base de potassium, celle “d’origine naturelle” obtenue à base de potassium synthétisé et celle synthétique composée à base de chlorure d’aluminium et c’est ce dernier qui a été vivement pointé du doigt. Les chartes étant également un peu floues sur le sujet, j’ai donc préféré m’en eloigner le temps que toute cette sombre affaire s’éclaircisse (d’ailleurs, si vous avez des infos…)

La quête du déodorant idéal et efficace est longue et interminable. La grande majorité de ceux que j’ai pu tester se sont révélés peu efficaces, même mon Clémence et Vivien tant adoré est devenu presque inutile. Vous aussi, ça vous arrive qu’un produit fonctionne à la perfection et un jour BAM, sans préavis, il ne fonctionne plus du tout sur vous ? Mais c’est scandaleux !

Pour palier à cette pénurie de déodorant, j’ai donc pris la décision radicale et pas du tout étonnante d’essayer de faire le mien, toute seule, comme une grande. C’est d’une simplicité déconcertante, ça ne prend que 3 minutes et c’est plutôt convaincant. Je vous montre ?

Pour réaliser un petit pot de déodorant crème fait maison, munissez-vous de :

– Un petit pot en verre refermable
– 2 cuillères à soupe d’huile de coco
– 2 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
– 1 cuillères à soupe de fécule de maïs
– 10 à 15 gouttes d’huile essentielle de votre choix | ici de l’HE de tea tree mais l’HE de palmarosa fonctionne très bien aussi
– 2/3 gouttes de conservateur naturel | ici de l’extrait de pépin de pamplemousse

Au préalable, nettoyez-vous bien les mains et désinfectez consciencieusement votre contenant et vos outils. Faites fondre au bain-marie ou au micro-ondes l’huile de coco, puis ajoutez la fécule de maïs et le bicarbonate de soude en mélangeant avec un fouet. Une fois le mélange homogène, ajoutez votre huile essentielle  et le conservateur. Versez votre préparation dans un contenant adapté et laissez solidifier une nuit, au frais si vous pouvez. C’est déjà prêt ! Pour l’appliquer, prélevez au doigt une petite noix de votre déodorant et appliquez-le sous chaque aisselle.

L’huile de coco est antibactérienne, antifongique et extra-nourrissante pour la peau délicate des aisselles; le bicarbonate de soude est purifiant, adoucissant et maîtrise parfaitement les bactéries responsables de mauvaises odeurs; la fécule de maïs va agir comme du talc: elle va donc donner un effet doux et velouté a votre déodorant et enfin, les huiles essentielles vont parfumer et compléter votre préparation – l’HE de tea tree notamment, antifongique et antibactérienne puissante, viendra à bout de la moindre mauvaise odeur qui aurait le toupet de pointer le bout de son nez. TADA !

Et vous, vous avez déjà essayé de faire votre propre déodorant ?

  1. Bonjour
    J’ai trouver cet article très intéressant ainsi que ton blog. Étant novice et souhaitant du changement dans les habitudes de consommation j’aimerais savoir dans quel genre de magasin je peux trouver la fécule de maïs et l’huile de coco. J’habite en campagne donc difficile parfois de trouver les bons produits et de faire la gestion des déchets.
    Merci d’avance pour ton aide

    1. Hello Mathilde 🙂
      Tu peux trouver de la fécule de maïs – Maïzena – dans n’importe quel supermarché, sans problème ! Tu devrais aussi pouvoir trouver de l’huile de coco dans un supermarché – plutôt dans le rayon bio – puisqu’il est très utilisé en cuisine ! Tu peux aussi le trouver très facilement sur internet, comme sur le site Aroma Zone !
      Bon courage pour tes prochaines tambouilles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *