DIY

DIY – Le roll-on de parfum aux huiles essentielles

3 août 2017

La vie est parfois mal faite puisqu’elle vous met de temps en temps face à des dilemmes compliqués : pour ma part, j’ai toujours adoré les odeurs parfumées, j’ai une mémoire olfactive très développée et j’adore, j’adoooore les gens qui sentent bon, qui laissent un sillage discret derrière eux et dont le parfum reflète totalement la personnalité, comme un accessoire à part entière (#lifegoal). Le seul petit problème c’est que la grande majorité des parfums m’écœurent jusqu’à me donner la nausée et, autant je serais capable de suivre quelqu’un dans la rue sous prétexte qu’il sent bon (oui, je sais…), autant je suis incapable de rester à proximité de quelqu’un qui porte un parfum trop prononcé et entêtant – Shalimar de Guerlain et Opium d’YSL arrivent en tête de mon classement des parfums les plus gerbants au monde.

Particulièrement à côté de mes pompes en règle générale, je pars presque systématiquement de chez moi en oubliant totalement de me parfumer, ce geste n’est absolument pas devenu habituel au fur et à mesure des années. J’ai donc décidé de prendre le problème à la source et de garder sur moi un petit flacon roll-on de parfum fait maison pour toujours avoir un petit sillage parfumé et léger derrière moi. Je vous propose ici deux recettes pour réaliser le vôtre en version roll-on et en quelques gestes simples :

Pour un roll-on de parfum de 20 ml il vous faudra :

  • 15 ml d’huile végétale de jojoba
  • 25 gouttes d’huile essentielles de votre choix, à diviser en fonction du nombre d’HE utilisées

Recette #1 :

  • 15 ml d’huile de jojoba
  • 10 gouttes d’HE de rose de Damas
  • 10 gouttes d’HE de verveine
  • 5 gouttes d’HE de myrthe citronnée

Recette #2 :

  • 15ml d’huile de jojoba
  • 10 gouttes d’HE d’orange douce
  • 10 gouttes d’HE de citron
  • 5 gouttes d’HE de basilic sacré

Versez l’huile végétale et les huiles essentielles à même le flacon, après l’avoir correctement désinfecté au préalable. Mélangez, laissez reposer 2 semaines à 1 mois dans un endroits à l’abri du soleil et de la lumière, c’est prêt ! Beaucoup de combinaisons d’huiles essentielles sont possibles, n’hésitez pas à trouver les vôtres. Et hop, j’ai toujours un flacon dans mon sac que je fais rouler sur les points clés – cou, nuque et poignets – pour sentir bon en toute occasion, et c’est pas du luxe.

Le mieux est de préparer vos parfums dans des petits flacons pour ne pas les garder trop longtemps, environ 3 mois maximum, et d’en refaire régulièrement. Et à la moindre odeur suspecte, on jette !

Même s’ils sont sans alcool, soyez précautionneux quant à l’utilisation des huiles essentielles car bons nombres sont photosensibilisantes – le citron, le pamplemousse, la mandarine ou encore la verveine pour ne citer qu’elles. Dans tous le cas, et avant toute première utilisation d’une huile essentielle, faite un test au préalable sur le pli du coude. Femmes enceinte, allaitantes et jeunes enfants s’abstenir, bien entendu.

Et vous, quelles huiles essentielles pourraient constituer votre parfum à bille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *