Natural beauty

Du nouveau dans ma salle de bain – Les indispensables de la rentrée

15 octobre 2017

Bonjour, bonjour !

Même si la rentrée est déjà bien entamée, j’ai quelques produits dans ma salle de bain qui me sont devenus très vite indispensables depuis mon dernier “du nouveau dans ma salle de bain” que vous pouvez retrouver ici. Au programme : des aisselles qui sentent le bon, des cheveux brillants et une nouvelle routine de démaquillage. On y va ?

  • La lotion purifiante Aqua Magnifica – Sanoflore 

Je ne l’utilise pas tous les soirs parce qu’elle pique un peu la peau après utilisation – peau sensible, s’abstenir – mais on ne peut pas vraiment nier son efficacité de dingue, elle ne laisse rien traîner derrière elle. Même si elle est très concentrée en alcool, composant que j’aime très très moyennement en cosmétique, je suis assez permissive avec ce produit puisqu’il sauve toujours ma peau de quelques périodes sombres ; merci (entre autre) aux huiles essentielles de menthe poivrée, de romarin, de thym et à l’acide salicylique qui purifie et nettoie parfaitement les peaux à imperfections. Elle me dure une éternité et j’en suis ravie !

  • L’huile de jojoba – La vie claire

J’étais un peu en galère de dernière minute quand j’ai acheté cette huile végétale dans mon magasin bio, je n’avais pas envie de faire un saut interminable chez Azoma Zone – fournisseur officiel de mon huile de jojoba depuis des année. Je me suis donc rabattue sur cette huile, bien entendu certifiée bio, qui me donne toujours autant de frissons tant elle est efficace et multi-fonction, je m’en sers pour tout ; en huile de soin pour mes pointes sèches, en masque pour les cheveux, pour nourrir mes ongles et mes cuticules, en soin visage nourrissant pour le soir et j’en rajoute même quelques goutte dans ma crème hydratante du moment, le matin. Même mon amoureux s’y est converti pour hydrater son petit minois sec et son cuir chevelu déshydraté en l’appliquant en masque sur les racines : l’huile de jojoba à été miraculeuse. Seul bémol, et pas des moindres, son prix : 59 € le litre chez Aroma Zone tandis que celui-ci coûte 189 € le litre. Euh ?!

  • Le shampoing au karité, jojoba et aloé vera pour cheveux secs – Cosmo Naturel

J’avais arrêté progressivement d’utiliser des shampoings solides parce que j’avais la désagréable sensation de mettre un temps fou à me laver les cheveux, ils finissaient systématiquement emmêlés et ils n’étaient pas complètement bien lavés. J’étais un peu au bord du désespoir parce qu’au début, entre eux et moi, c’était un peu la love story parfaite. Je les ai donc mis de côté pour un temps et ai opté pour ce shampoing liquide BOMBESQUE, labellisé Nature et Progrès – une mention pointilleuse qui en dit long sur la bonne qualité des produits concernés – et qui a une composition parfaite. La bouteille grand format dure des mois et mes cheveux lui dise merci. Je n’ai pas spécifiquement les cheveux secs – j’avoue n’en avoir pas grand chose à faire de savoir si mon shampoing est pour les cheveux secs, gras, dépressifs ou bipolaires – mais ils sont en tout cas ultra-brillants et souples après utilisation.

  • Le déodorant baume au citron et a la mandarine verte – Acorelle

On avait déjà abordé plus d’une fois la question de la quête du parfait déodorant, la conclusion étant qu’il n’y a rien de magique sur le long terme, hélas. Mon déodorant DIY – présenté ici – est très efficace, en plus d’être homemade et de ne coûter qu’une demie cacahuète, mais force est de constater qu’au bout d’un certain nombre d’utilisations, comme tous les déodorants avec moi, il perd en efficacité. J’avais alors opté pour celui-ci et je vous l’avais déjà présenté cet été, il me faisait de l’œil avec ses petites notes d’agrumes ! Il est absolument génial, hyper efficace sur le moyen-long terme (ameeeeen !), l’odeur n’est pas entêtante et il fait très bien son job. Il est en revanche très concentré en bicarbonate de soude alors si vous avez les aisselles sensibles, passez votre chemin, ça peut piquer.

  • La crème hydratante pour le visage a la grenade – Cien Nature

Le retour en magasin de la gamme Cien Nature chez Lidl a un peu fait l’effet d’une bombe dans la sphère green. Lidl qui fait des produits de beauté green ? Et en plus c’est labellisé Natrue – un label cosmétique strict et exigeant concernant les produits d’origine biologique – ? Oui. Oui. Et vous savez quoi ? C’est de la bombe bébé. Cette crème hydratante, qui coûte la modique somme de 2,49 €, est juste parfaite, elle hydrate parfaitement sans en faire des caisses, ne laisse pas d’effet gras sur la peau et n’a pas a rougir de sa composition puisqu’elle est irréprochable. Pour l’été elle est idéale mais pour l’hiver arrivant elle se fait un peu légère alors je la termine en lui ajoutant quelques gouttes d’huile de jojoba pour la rendre plus costaud et tout le monde est content.

  • L’huile nettoyante et démaquillante – Susanne Kaufmann 

Alerte gros crush, je répète, alerte GROS CRUSH ! Ce genre de produit n’est vraiment pas dans mes habitudes cosmétiques mais j’avoue, là, je me suis laissée emporter par une petite frénésie toute mignonne – la faute à une nouvelle boutique Oh My Cream qui vient juste d’ouvrir derrière mon boulot. Cette huile démaquillante est l’un des produits que je préfère au monde entier tant c’est un bonheur a utiliser en plus d’être très, très efficace. Susanne Kaufmann est une marque Autrichienne qui jusque là m’était inconnue et qui, comme il m’a été expliqué, n’est pas labellisée bio en raison d’une part trop importante de parfum dans la composition de ses produits. Flûte. Zut. Pas rebutée pour deux sous et puisque la composition du produit est malgré tout très bonne, on a quand même pris le temps de l’essayer directement à la boutique avant que je fasse mon choix et mon cœur n’a fait qu’un bond. Sur peau humide, on prélève une pompe de produit que l’on applique directement sur le visage et les yeux, on frotte, on frotte, on frotte, on rince et miracle, tout a disparu, il n’y a même plus la moindre trace de mascara et il n’y pas non plus de petit film gras qui persiste, contrairement aux huiles végétales pures. Je ne ferais pas d’infidélité prolongée à mon démaquillage classique à l’huile de coco ou de jojoba mais qu’il est bon de changer un peu ses habitudes de temps en temps !

Et vous, quelles sont vos indispensables de cette rentrée ? 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *