Natural beauty

How to – Avoir de jolies mains au quotidien

4 mai 2017

J’ai toujours eu un faible pour les jolies mains – aussi bien féminines que masculines – et je dois avouer que, fût un temps, j’étais vraiment une psychorigide de la main impeccable. Je n’ai pas tellement changé d’avis – les ongles rongés et les vernis écaillés me donnent un peu la nausée – mais j’ai surtout changé de boulot : avoir des mains douces, clean et parfaitement vernies à longueur d’année fait désormais parti d’un lointain souvenir dont j’ai du mal à faire le deuil maintenant que je suis fleuriste. Ça a beau être un très joli métier, il est dévastateur pour les mains et j’ai dû trouver quelques subterfuges simples et efficaces pour en prendre soin régulièrement et sans y passer des heures.

Voici donc quelques conseils faciles à suivre pour entretenir ses mains au naturel et en toutes circonstances :

1. On gomme, on gomme, on gomme : Puisqu’il est d’usage de gommer son visage et son corps, on a toujours tendance à oublier ses extrémités. Les mains et les pieds, qui prennent pas mal dans la tronche, doivent-être régulièrement gommés et hydratés à foison pour éviter callosités, sécheresses et moult autres rugosités. Pour ça rien de plus simple : mélangez dans un contenant 2 cuillères à soupe de sucre et 2 cuillères à soupe d’huile d’olive ou d’amande douce et procédez au gommage avant de rincer à l’eau tiède.

2. Faire appel aux outils de base : Coupe-ongle, lime à ongle, polissoir, repousse et coupe-cuticules; on ne lésine pas avec le matériel – champion du monde dans la durabilité, sauf peut-être la lime à ongle à remplacer régulièrement – puisqu’ils font véritablement toute la différence. Après la coupe des ongles, on les lime toujours dans le même sens pour ne pas qu’ils se dédoublent et on les poli afin de les rendre brillant. Si besoin est, on n’hésite pas à repousser et à couper ses cuticules – sans forcer comme une brute – pour un résultat nickel, en ayant hydraté au préalable celles-ci avec de l’huile d’amande douce, de jojoba ou de coco.

3. Bichonnez vos ongles : L’huile végétale de coco est idéale pour renforcer les ongles un peu fragiles, vous n’avez qu’à en prélever une petite quantité et masser chacun d’eux avant de rincer à l’eau tiède. Pour leur redonner un peu d’éclat, plongez vos ongles dans un petit bol d’eau et de jus de citron, ils en ressortiront tellement plus heureux. Ça fonctionne aussi très bien en mélangeant une petite quantité de bicarbonate de soude à un peu d’eau pour les masser individuellement et leur redonner une deuxième vie éclatante.

4. Choisir les bons vernis : Cette étape est plutôt facultative si vous avez poli vos ongles car ils seront brillants naturellement mais je trouve le rendu final tellement plus joli avec. J’en ai désormais fini avec les vernis de grande distribution à la composition ultra dégueulasse – formaldéhyde, résine de formaldéhyde, camphre, toluène, phtalate, paraben, xylène… – très irritants et potentiellement cancérigènes. Les vernis Boho Green que j’ai découverts il y a quelques mois sont 7 free, tout comme les marques Avril ou Kure Bazaar : ils ne contiennent aucuns des ingrédients nocifs cités dans la liste précédente et sont composés de 69 a 86 % d’ingrédients d’origine naturels. Et ils sont beaux. Et ils tiennent bien. Et ils ne sont vraiment pas chers. Voilà. Ici je porte la teinte 49 “rose blanche”.

5. On hydrate, on hydrate, on hydrate : Après ces étapes et plusieurs fois par jour si nécessaire, difficile de faire l’impasse sur la crème hydratante (même si on le fait toute de temps en temps et qu’on le regrette après quand on se retrouve avec des mains craquelées dégueulasses). J’en garde toujours deux à portée de main, une sur ma table de nuit et une dans mon sac; cette crème hydratante Mixa bio fait très bien son job, elle hydrate correctement sans laisser de film gras, est composée à 99% d’ingrédients d’origine naturelles et c’est bien tout ce qu’on lui demande. L’hiver, ou lorsque le boulot met à rude épreuve mes mains, je n’hésite pas à leur offrir un petit bain de beurre de karité, j’en étale une sacrée couche et je laisse pénétrer un maximum… Je n’ai pas trouvé plus efficace jusque là !

J’ai des coupures et des griffures un peu partout sur les doigts – je suis très agile avec les sécateurs et les couteaux de fleuriste – mais j’ai surtout les mêmes mains que mon papa.

Évidemment, ces petites astuces fonctionnent également à la perfection pour prendre soin de vos pieds et une fois qu’on à le coup de main, ces étapes ne prennent que quelques minutes, sans compter la pose et le séchage du vernis. C’est un petit ajout à une routine déjà bien cadrée mais je ne renoncerai jamais à de jolies mains. JAMAIS.

Et vous, quelles sont vos astuces pour entretenir vos deux petites mains au quotidien ?

  1. J’avoue être très mauvaise élève de ce côté là. Ma mère ne cesse de me répéter que c’est très important de prendre soin de ses mains et bien je n’en fais qu’à ma tête ! J’ai dû changer mes habitudes à cause d’un exzema de contact mais même comme ça me passe au dessus. 😑

    J’aime beaucoup les vernis boho aussi 😉 les so bio sont vraiment pas mal également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *