Lifestyle | Vas-y mollo Micheline

How to – Quelques astuces pour une valise minimaliste et efficace

24 juin 2017

Si mon moi d’il y a une dizaine d’année lisait cet article, je crois qu’elle n’y croirait pas un seul mot. J’ai évidemment été légèrement conditionnée par ma maman qui est, même encore actuellement, incapable de partir en vacances sans environ 3 valises personnelles, dont une entière de maquillage. Et j’exagère à peine. La vraie histoire c’est qu’elle part même avec sa propre machine à café sous le bras… True story. Tout ça pour dire que dans mon inconscient était bien encré le schéma “vacances = grosses valises remplies d’un tas de choses plus ou moins utiles et beaucoup de ‘on ne sait jamais, ça peut servir'”. Du coup, pendant très longtemps, j’ai voyagé avec une montagne de chose dans des valises énormes et je finissais par ne porter qu’un short et un slip de toutes mes vacances.

J’ai réellement eu un déclic l’été dernier, quand je suis partie en vadrouille pendant le mois d’août avec simplement un petit sac format cabine. J’avais bel et bien tout le nécessaire pour 31 jours de liberté, de Lisbonne au fin fond du Gers en passant par Marseille, sachant pertinemment que je porte inlassablement les même basiques tous les jours, que je vis sans soutif et que je ne me maquille quasiment plus pendant cette parenthèse enchantée. Ce lundi, je suis partie une petite semaine à Amsterdam et j’ai donc embarqué avec moi le strict – mais largement suffisant – nécessaire, j’en profite donc pour vous montrer le contenu de ma petite valise remplie de tout ce qu’il faut en plus de vous livrer quelques conseils pour voyager  sans encombres.

De la part d’une ancienne inconditionnelle de la valise blindée repentie, voici donc quelques tips pour vous permettre de réduire le contenu de votre valise afin de voyager léger, pratique et efficace :

  1. Checkez les prévisions météo : évidemment, ce n’est pas de la science exacte mais ça vous permettra d’avoir une petite idée de ce que vous avez à emmener avec vous et ça limitera considérablement les “au cas où…” (“Oui mais t’imagines il neige aux Maldives ?! Laisse moi prendre cette doudoune, bordel !“)
  2. Plus votre valise sera grande, plus vous aurez des choses à mettre dedans : c’est un peu con comme constat mais c’est pourtant un cercle vicieux difficile a éviter. En optant pour une valise plus réduite, on sélectionne uniquement le nécessaire et on élimine forcément tout ce qui est moins utile.
  3. On prépare ses affaire hors de la valise : mettre directement ses vêtements dans une valise c’est un peu traître, ça enlève toute notion de quantité et on perd un peu le fil. Pour bien faire, on met tout sur son lit par catégorie – les pantalons d’un côté, les robes d’un autre…- avant de tout transférer une fois la sélection terminée pour être sûrs de n’avoir rien oublié.
  4. On part où, quand, comment, avec qui ? Parce qu’on n’embarque pas les mêmes affaires pour une semaine de vacances entre copains dans le Larzac que pour dix jours de trekking en Irlande, on identifie précisément le déroulement de son voyage pour pouvoir cerner le plus justement ce qu’on doit emmener avec nous. Une veste et un pull suffisent largement pour dépanner les soirs un peu frisquet si vous partez dans un endroit/un pays où il fait relativement chaud. Aussi, j’ai arrêté de prévoir 12 maillots de bain lors de mes escapades au bord de la plage : j’enfile toujours les deux mêmes, ils finissent toujours abîmés avec le sable et le sel et surtout, j’ai pris conscience que personne n’en avait rien à carrer de ma collection de maillots de bain.
  5. Misez tout sur les vêtements polyvalents et les produits multi-usages : Un joli foulard fera aussi bien l’affaire pour vous dépanner en cas de petite fraîcheur que pour vous faire une jupe, un petit top ou pour ceinturer une robe si besoin est. Une robe en coton sera tout aussi utile rentrée dans un jean et un chouette maillot de bain une pièce peut facilement faire office de body avec un short ou une jupe. Adieu aussi les trousse de toilettes saturées de produits spécifiques, on se souvient que le beurre de karité, l’huile de jojoba ou l’huile de coco sont aussi efficaces pour se démaquiller que pour s’hydrater la peau et les cheveux par exemple. Et bien entendu, on sélectionne surtout des vêtements dont on sait qu’ils sont confortables et agréables à porte puisque, quitte à en avoir peu, autant être bien dedans.

Le contenu de ma valise pour Amsterdam 

Les prévisions météo prévoyaient entre 22 et 28° pour la semaine et je reste sur place 5 jours et 4 nuits, j’ai donc mis dans ma valise :

  • 1 short
  • 1 salopette
  • 1 jean (porté le jour du départ)
  • 1 robe
  • 2 débardeurs légers + 2 body (dont 1 porté le jour du départ)
  • 1 t-shirt manche longue
  • 1 legging + t-shirt = un pyjama sexy de circonstance
  • 1 paire de basket (portée le jour du départ)
  • 1 paire de sandale
  • 1 pull
  • 1 veste (portée le jour du départ)
  • 1 k-way
  • 5 culottes + 2 soutiens-gorge (sachant que je n’en porte pas tous les jours) + 4 paires de chaussettes
  • 1 foulard
  • 1 serviette en micro-fibre + 1 petite serviette pour le visage

+ une paire de lunette de soleil, un bouquin, un masque pour les yeux, mon chargeur de téléphone, un sac à dos et une petite bouteille en verre.

Dans ma trousse de toilette 

Une brosse à dent, un dentifrice solide Lamazuna, un pot de beurre de Karité Karethic pour hydrater mes mains ou en cas de peau sèche, de l’huile essentielle de palmarosa qui me sert de déodorant, de l’huile essentielle de lavande vraie en cas de nausée dans les transports ou de piqûres d’insectes, un savon pour le corps et le visage Clémence et Vivien, un petit flacon de gel d’aloe vera et un autre d’huile de jojoba qui me sert d’hydratant pour le visage mais aussi de démaquillant, un coton lavable, un petit flacon d’hydrolat de rose Balm Balm et enfin un roll-on de parfum Acorelle. Je n’ai pas prévue de shampoing parce que je ne compte absolument pas me laver les cheveux sur place, ils tiennent facilement 4 jours en étant propre; le cinquième jour ils seront un peu sale mais j’aime vivre dangereusement.

Dans ma trousse à maquillage 

L’incontournable BB crème Nuxe bio, un petit format de poudre libre Lily Lolo, un anti-cerne Boho Green, un mascara Avril, un gel à sourcils Kiko (c’est le dernier produit un peu crado de ma routine mais je n’ai encore rien trouvé d’équivalent en produit naturel), mes deux petits pots homemade blush et enlumineur – dont vous trouverez la recette ici – un baume pour les lèvres Nuxe et deux pinceaux blush et poudre Real Techniques.

Et je pars le cœur et la valise légèèèèèère !

Et vous, quels sont vos essentiels de voyage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *