Natural beauty | Vas-y mollo Micheline

Routine soin et maquillage – Les essentiels

26 février 2017

Après cette grosse introduction – cf. article précédent – je crois qu’il serait plutôt approprié de vous présenter ma routine soin et maquillage de tous les jours. Car oui, après moult tentatives et tests intensifs, je suis tellement ravie d’avoir trouvé des produits qui me conviennent parfaitement; même si j’ai du me rendre à l’évidence : tout n’est pas encore parfaitement clean. Mais ce n’est pas si grave, non ?

Les soins | le matin :

Je nettoie mon visage avec le gel nettoyant à la mélisse et à la mauve bio de chez Lavera (absent de la photo car je l’ai terminé il y à peu) mais calcaire oblige, je termine par un peu d’eau florale à la rose ancienne de Sanoflore et j’hydrate mon visage avec mon éternel et indétrônable mélange aloe vera Lily of the desert + huile de jojoba Aroma Zone (2 pompes de gel + 3 gouttes d’huile végétale chauffées dans le creux de la main, à ce jour c’est pour moi le meilleur soin hydratant). L’huile de jojoba est une huile au touché sec et elle régule parfaitement la production de sébum, c’est donc un copain de premier choix pour les peaux mixtes. J’ai récemment découvert le baume déodorant Clémence et Vivien qui réussi l’exploit inespéré de m’empêcher de sentir l’endive rance après une journée de boulot : joie ultime pour moi, mes collègues et mes proches.

Le maquillage :

J’applique la BB crème perfectrice Nuxe Bio (teinte claire) avec une beauty blender – j’ai abandonnée l’originale et utilise en ce moment une éponge H&M absolument géniale et surtout cinq fois moins cher – et l’anti-cerne Boho Cosmetics qui camoufle aussi bien mes cernes que mes rougeurs et/ou imperfections. Ces deux produits ont une texture assez huileuse, selon moi c’est idéal car ils donnent un certain “glow” et sont très faciles à appliquer; néanmoins, si vous avez la peau un peu grasse ou qui à tendance à briller, ils risquent de ne pas vous faire honneur. Certains jours, j’alterne avec le fond de teint Dr Hauschka (teinte n°1), léger et imperceptible, mais qui ne détrône pas la bombe citée précédemment. Je matifie avec la poudre compacte minérale Lavera (teinte honey) qui fait très bien son job mais qui est à appliquer avec une main légère car elle à tendance à se remarquer un peu trop lorsqu’on à la main lourde. J’utilise ensuite le blush Bourjois (teinte Sienne) et là déjà, mon visage retrouve une certaine forme humaine. Un coup de mascara, un Kiko qui bave et qui s’effrite – à changer le plus vite possible, donc – je dompte mes sourcils – un peu Frida Khalo, un peu François Fillon – avec le gel à sourcils Kiko (teinte 06) qui est le seul qui se rapproche le plus me carnation sourcilière puis j’hydrate mes lèvres avec le baume lèvres ultra-nourrissant Nuxe, – et quand ils disent ultra-nourrissant, ce n’est pas un euphémisme -. Pour terminer, et en fonction de 1. le temps qu’il me reste 2. mon taux de flemme et 3. le nombre de personnes que je risque de croiser dans ma journée, j’illumine mon visage au niveau des pommettes, du dessous de sourcil et de l’arc de cupidon avec la palette highlights de Sleek Makeup (Cleopatra’s kiss).

Voila. Là, c’est terminé.

Les soins | le soir :

Je me démaquille avec de l’huile de coco ou de jojoba car ils enlèvent à la perfection jusqu’à la moindre trace de mascara puis je rince le tout sous la douche. L’huile de coco étant très costaud et à tendance à “encrasser” la peau si elle n’est pas bien éliminée, j’utilise le gel nettoyant Lavera – cité précédemment – pour terminer le démaquillage. A la sortie de la douche, j’utilise un coton lavable – je les trouve dans mon magasin de vrac, je les nettoie après chaque utilisation au savon classique et ils peuvent être utilisés plus de 200 fois – imbibé d’eau micellaire Barbara Gould, fraiche et efficace, je vaporise sur mon visage un peu mon hydrolat de citron Aroma Zone et rebelote pour le gel d’aloe vera + huile de jojoba. L’hiver, si ce n’est pas suffisant et que ma peau est trop sèche et trop malmenée, j’utilise la cold cream de chez Weleda, extrêmement riche, qui me sauve. Et j’enfile un jogging. Moche, le jogging. Et je suis heureuse.

Bien entendu, en fonction des événements qui jalonnent mon quotidien, j’ajoute, retire, modifie des étapes et évidemment, ce qui me convient à moi ne convient pas nécessairement à tout le monde. Ici, vous trouverez des clés, des petits chemins, des astuces pour trouver ou créer votre propre routine, je garde en tête que faire le moins c’est aussi faire le mieux. En réalité, ma peau se porte infiniment mieux depuis que je la laisse un peu tranquille. Allez les copains, soyons heureux, ayons la flemme.

Et vous, vous minimisez votre routine soin et maquillage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *