DIY | Lifestyle

Nettoyer son intérieur sans produits chimiques – Les essentiels

1 juin 2017

S’éloigner des produits chimiques au quotidien est l’une de mes petite bataille et même tout a commencé avec des produits cosmétiques et d’hygiènes, il me semblait évident de prendre mes distance avec tous les produits chimiques, toutes catégories confondues. Sans être une grande inconditionnelle du ménage, le fait d’adopter des alternatives naturelles lorsqu’il s’agit d’entretenir son intérieur est non seulement ultra-bénéfique pour soi mais c’est aussi et surtout un choix qui fait toute la différence d’un point de vue environnemental : les produits chimiques – eau de javel, produits de synthèse, liquide vaisselle, blocs W.C… – sont de véritables catastrophes pour les environnements marins et la vie aquatique. Quand on sait qu’il est tout aussi efficace, plus économique et plus raisonné de faire ses produits soi-même, ou en tout cas de ne s’armer que de produits naturels pour passer un bon coup de propre chez soi, on se demande encore pourquoi on s’entête à collectionner des produits toxiques inutiles. Bien entendu, chacun de nous fait aussi avec ses propres convictions, ses propres moyens et il n’est pas question ici de culpabiliser quiconque ou de pointer du doigts ceux qui ne partagent pas les mêmes idées ; j’ai moi-même un long, très long chemin à parcourir avant de m’estimer “irréprochable”. Mais ça n’empêche pas d’être fiers de nos petites victoires, non ?

Voici donc l’essentiel des produits que j’utilise au quotidien chez moi, sans aucune complication et toujours, toujours sans grand amour du ménage :

  • La cuisine

La vaisselle : J’utilise tout simplement un pain de savon de Marseille et une brosse en bois pour nettoyer toute ma vaisselle; se déshabituer d’un liquide vaisselle est un peu déroutant au début mais on fini par s’y faire après quelques temps. Le pain de savon que j’utilise est vert, ce qui signifie qu’il est composé à base d’huile d’olive contrairement au savon plus blanc, composé à base d’huile de palme, vous trouverez ici un article très intéressant qui vous aidera à bien choisir votre savon de Marseille. Le savon de Marseille est très efficace au nettoyage, est parfaitement biodégradable en plus d’être très polyvalent et économique. Pour la vaisselle un peu plus compliquée – un plat à gratin un peu brûlé par exemple – je n’ai jamais rien trouvé de mieux que de le laisser tremper dans l’eau quelques heures avant de le nettoyer. Et si c’est vraiment VRAIMENT brûlé, je laisse tremper mon plat avec un peu de bicarbonate de soude au fond. Pas plus, pas moins.

Les plaques de cuisson, le frigo, le four, le plan de travail, les murs : Pour le nettoyage de toutes les surfaces, j’utilise mon spray nettoyant home-made qui ne contient rien d’autre que 50 cl d’eau, 50 cl de vinaigre blanc et environ 20 gouttes d’huile essentielle de citron. Le vinaigre blanc est dégraissant, détartrant, désinfectant, désodorisant et biodégradable; le citron lui est désinfectant, naturellement antibactérien et couvre un peu l’odeur âcre du vinaigre. C’est simple, je l’utilise partout, il coûte trois fois rien à réaliser et son efficacité est folle; même sur le pipi de chat inopiné – au cas où vous vous demandiez… Aussi, une coupelle de bicarbonate de soude dans votre frigo absorbera et neutralisera toutes les mauvaises odeurs. Et pour nettoyer votre bouilloire notamment, vous pouvez la remplir d’eau et y ajouter un peu de vinaigre blanc à l’intérieur avant de la faire chauffer : plus de calcaire au fond !

  • La salle de bain – les W.C

La cuvette et la lunette des toilettes : En nettoyage régulier, j’utilise mon spray de vinaigre blanc et d’huile essentielle de citron mais de temps en temps, pour un nettoyage plus minutieux, je dépose quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree un peu partout avant de nettoyer : l’huile essentielle de tea tree est fortement antibactérienne et antifongique, elle est donc parfaite pour cette utilisation. Si vous voulez remplacer vos pastilles nettoyantes pour les toilettes, rien de plus simple : mélangez du bicarbonate de soude, de l’eau et quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree jusqu’à former une pâte, versez la préparation dans un moule à glaçons et laissez reposer 24h. Démoulez vos cubes, stockez-les dans un contenant hermétique et jetez-les dans vos toilettes une fois par semaine pour un entretien régulier.

L’évier, la cabine de douche : Rebelote pour le spray de vinaigre blanc. Compliqué hein ? Et si il y à une accumulation de calcaire, je verse simplement un peu de bicarbonate de soude dans un peu d’eau pour former une pâte que je viens grossièrement déposer sur les endroits incriminés avant de rincer… Adieu calcaire, adieu !

Le carrelage – les crédences : Dans un grand seau d’eau chaude, versez quelques copeaux de savon de Marseille – vous pouvez les râper vous-même ou les acheter directement sous forme de paillette – et ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de citron. C’est tout ? Bah oui, c’est tout. Enfin non… Faut frotter maintenant.

  • Autre

Les vitres : Une demie pomme de terre suffit amplement pour nettoyer vos vitres. Si c’est un concept un peu absurde pour vous – ce que je conçois largement – un peu de vinaigre blanc et du papier journal feront également parfaitement le job.

Le linge : Pour une tâche un peu tenace, aucunement besoin d’un anti-tâche spécifique – sauf si vous avez des enfants qui se tâchent toute la journée, auquel cas, vous êtes largement pardonnés de vous faciliter la vie – il suffit simplement de laisser poser sur la dite tâche un peu de pâte bicarbonate de soude + eau avant de frotter délicatement et de laver votre vêtement. Je n’ai pas encore essayé de faire ma lessive moi-même mais j’ai d’ores et déjà abandonné les assouplissants depuis longtemps. A la place, j’utilise juste un peu de vinaigre blanc qui assoupli et adouci parfaitement le linge, sans aucune odeur. Le bonus, c’est que le vinaigre de blanc va nettoyer et entretenir votre machine à laver. Le malus c’est qu’il faut dire adieu aux bonnes odeurs réconfortantes d’assouplissants… #tristesse

Dernièrement, j’ai réalisé mon premier macérât vinaigré : dans une bouteille en verre, j’y ai versé du vinaigre blanc et j’y ai ajouté 2 citrons. La macération dure environ deux semaines et cette préparation fera office de nettoyant multi-usage quand j’aurai terminé mon spray actuel. Easy peasy !

Et vous, quelles sont vos astuces naturelles pour prendre soin de votre chez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *